DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Clayland Boyden Gray, ambassadeur des Etats Unis auprès de l'Union européenne: "Un cinquième de la pollution en Californie provient de Chine"

Vous lisez:

Clayland Boyden Gray, ambassadeur des Etats Unis auprès de l'Union européenne: "Un cinquième de la pollution en Californie provient de Chine"

Clayland Boyden Gray, ambassadeur des Etats Unis auprès de l'Union européenne: "Un cinquième de la pollution en Californie provient de Chine"
Taille du texte Aa Aa

Le réchauffement climatique mobilise de plus en plus la classe politique des pays développés. Pourtant, dans son discours sur l‘état de l’Union récemment, le président américain Geoge W. Bush – dont le pays reste le premier émetteur de gaz à effet de serre – s’est plus focalisé sur l’indépendance énergétique de son pays que sur la lutte contre le réchauffement climatique. Euronews s’est entretenu avec Clayland Boyden Gray, actuel ambassadeur américain auprès de l’Union européenne. Il est par ailleurs l’auteur de plusieurs amendements de loi sur la propreté de l’air aux Etats Unis.

Euronews
“Monsieur l’ambassadeur, bienvenu sur l’antenne d’Euronews. Le président Bush a émis l’idée d’une initiative en vue de réduire le réchauffement climatique. En quoi consiste cette initiative ?

C. Boyden Gray
Bien….la principale chose qu’il a annoncée concerne l’augmentation importante de l’utilisation des bio-carburants dans notre consommation et plus précisément l’objectif de remplacer 20% de la consommation d’essence dans les 10 ou 15 prochaines années par des bio-carburants. Ce qui serait une importante amélioration pour notre indépendance énergétique et la réduction des émissions de CO2. Cette annonce suit et vient renforcer en fait une initiative similaire du gouverneur Schwarzenegger en Californie et c’est un objectif ambitieux.

Euronews
Qu’est-ce qui n’a pas marché avec Kyoto ?

C. Boyden Gray
Le principal problème rencontré a été politique : le Sénat américain a voté – y compris les sénateurs démocrates – contre le protocole, de façon unanime. Maintenant pourquoi cela s’est-il produit en 97-98 ? Parce que nous n’avons pas englobé, le monde n’a pas englobé la Chine et l’Inde dans le protocole. Ces deux pays doivent être parties prenantes pour que le système commercial puisse fonctionner. Car s’ils ne participent pas aux règles du protocole, nous, nous allons augmenter les coûts de nos produits industriels et cela va poser un problème pour l’exportation de ces produits vers la Chine par exemple, oú il n’y aura pas de contrôle anti-pollution. C’est le problème auquel l’Europe est en ce moment confrontée et c’est pourquoi il y a tant de résistances au mécanisme mis en place par Bruxelles sur le commerce des droits d‘émissions de CO2: les groupes européens de services aux collectivités disent que s’ils augmentent leurs prix, leurs clients iront s’adresser en Inde ou en Chine désormais.

Euronews
Les Etats Unis sont apparemment contre l’adoption de mesures pour réduire les émissions de CO2 c’est vrai ?

C. Boyden Gray
On dépense des milliards – et nous sommes le seul pays au monde à faire cela – dans la recherche des solutions. Si on parle de mesures contraignantes, ce que le Président a annoncé dans son discours sur l‘état de l’Union sera contraignant. Nous allons exiger des compagnies pétrolières qu’elles incluent ces carburants alternatifs. Ce sera contraignant. Nous ne sommes pas arrivés jusqu’au système du commerce des droits d‘émission de gaz parce que ça ne marche pas sans la Chine et l’Inde. Nous souffrons déjà des transferts de pollution de la Chine vers la Californie. Un cinquième de la pollution en Californie provient de Chine. Nous ne voulons pas délocaliser plus d’industrie en Chine et nous retrouver avec plus de pollution en retour.

Euronews
Que pensez-vous du système commercial de quotas d‘émissions de CO2 de l’Union européenne ?

C. Boyden Gray
Bon….Il y a quelques problèmes. Ce système n’englobe pas le secteur des transports qui connaît la plus forte croissance d‘émissions de carbone dans l’Union européenne.

Euronews
Et à propos d’une taxe “carbone” ?

C. Boyden Gray
Ce n’est pas une mauvaise idée mais pas si bonne que celle du commerce des droits d‘émissions. Le problème de notre pays c’est que toute taxe qui affecte le prix de l’essence est politiquement mal vue. Le système commercial sur les droits d‘émissions….nous l’avons appliqué pour les pluies acides. ça marche à merveille, c’est très bien accepté aux Etats Unis. Mais encore une fois, quand on parle du carbone, on doit englober la Chine car ce pays doit appliquer les règles que nous imposerions à notre industrie.

Euronews
Parallèlement, aucune mesure concrète ne pourra être prise avant l’arrivée d’un nouveau locataire à la Maison Blanche en 2009.

C. Boyden Gray
Ce que le Président a exprimé dans son discours
sur l‘état de l’Union fera partie d’une série de mesures législatives. Par exemple on a déjà voté il y a deux ans dans notre loi sur l‘énergie, la possibilité de produire une certaine quantité d‘éthanol. Le Président va plus loin puisqu’il veut donner vie à cette disposition. Le Congrès devra donner son approbation bien sur mais cette disposition sera l’expression d’une volonté basée sur la légalité.

Euronews
Pensez-vous que le Président Bush cherche à se repositionner depuis sa défaite électorale à la moitié de son mandat ?

C. Boyden Gray
Oh mon Dieu je ne sais pas… Il a fait sa grande annonce sur la dépendance au pétrole dans son discours sur l‘état de l’Union il y a un an mais en fait il était sensibilisé à ce problème depuis plusieurs années déjà. Je ne pense pas que ce soit une reconversion électorale car ce problème revient de façon récurrente dans ses interventions. Donne-t-il à ce dossier une importance plus grande aujourd’hui ? Le fait est que ce dossier est porté par les démocrates. Donc c’est un objectif qu’il peut atteindre avec la majorité dont disposent les démocrates au Congrès. ça peut expliquer une partie de l’emphase du Président sur ce sujet mais ce n’est pas une préoccupation nouvelle pour lui.