DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La grippe aviaire confirme son retour en Europe et pourrait s'étendre

Vous lisez:

La grippe aviaire confirme son retour en Europe et pourrait s'étendre

Taille du texte Aa Aa

Les autorités britanniques ont ordonné l’abattage de 160 000 dindes dans un élevage très important de l’Est de l’Angleterre où a été détecté le H5N1, la souche hautement pathogène du virus. Londres a également renforcé les restrictions au transport de volailles pour empêcher la propagation de la grippe aviaire.

David Nabarro, qui est chargé de la grippe aviaire auprès de l’OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé estime “qu’il faut s’attendre à de nouveaux foyers dans d’autres pays européens au cours des semaines et des mois qui viennent”. Selon lui, les volailles ont vraisemblablement été infectées par des oiseaux sauvages, qui peuvent être porteurs du virus sans pour autant tomber malades.

Une hypothèse confirmée par le docteur Colin Butter. Cet expert britannique de la santé animale estime que l’infection provient des excréments des oiseaux sauvages.

L’Irlande, la Norvège et les Pays-Bas ont mis en place des mesures pour protéger leur élevage. La France doit annoncer aujourd’hui le résultat d’une évaluation des risques.