DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle "offensive" de pacification en Irak

Vous lisez:

Nouvelle "offensive" de pacification en Irak

Taille du texte Aa Aa

C’est pour tenter de mettre fin à de telles scènes de désolation que les autorités irakiennes sont sur le point de lancer un nouveau plan de sécurité à Bagdad. En attendant, c’est une nouvelle semaine de violence qui a commencé ce lundi matin, après un weekend déjà particulièrement meurtrier.

Au moins trente civils sont morts dans des attentats à la voiture piégée dans et autour de Bagdad.

Le plan annoncé par le Premier ministre Nouri Al Maliki a été présenté comme une opération de la dernière chance pour enrayer le glissement vers
une guerre civile entre les Sunnites et les Chiites.

“Nous sommes à présent préparés pour ce nouveau plan de sécurité, si Dieu le veut, explique un officier irakien. Nous sommes prêts et nous espérons qu’il répondra aux attentes de notre peuple bien aimé”.

Il s’agit en fait, et ce n’est pas paradoxal, d’une grande offensive de pacification, au sein de la population en tous cas les attentes sont grandes :

“Nous espérons que cette action pour la sécurité aura des bénéfices sérieux pour le peuple irakien car les Irakiens, quels qu’ils soient, souffrent depuis 35 ans d’injustice, d’oppression, de famine et d’autres choses,” témoigne ce civil.

Le plan en est toujours aux préparatifs, il devrait être lancé dans les prochains jours et mobiliser au total près de 85.000 hommes.