DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grippe aviaire : les vétérinaires de l'Union appellent à une surveillance renforcée

Vous lisez:

Grippe aviaire : les vétérinaires de l'Union appellent à une surveillance renforcée

Taille du texte Aa Aa

Nos volailles européennes sont à nouveau menacées par la grippe aviaire, qui a refait son apparition, mais l’UE estime que les mesures de protection instaurées l’an dernier sont suffisantes. Les experts vétérinaires des 27, réunis à Bruxelles dans l’après-midi, ont appellé les Etats membres à maintenir unhe surveillance renforcée. On sait désormais avec certitude que c’est la souche asiatique du H5N1 qui est à nouveau présente sur le continent.

En l’espace d’une semaine, deux foyers de grippe aviaire sont réapparus, en Hongrie, puis en Grande- Bretagne. Chaque fois, les bêtes ont été abattues : 160 000 dans l’entreprise Bernard Matthews, en Angleterre. David Miliband, le ministre britannique de l’Environnement, rappelle que le risque pour le grand public est infime : “Manger de la volaille cuite est sans danger, tout comme les oeufs.”

Aujourd’hui on s’interroge sur l’origine de la contamination des volailles de Bernard Matthews. L’entreprise britannique , leader européen du secteur, dispose de plusieurs exploitations, et parmi elles, en Hongrie ; Saga Food qui avait été contaminée un peu plus tôt, fin janvier. La filiale hongroise affirme que le lien avec l’usine britannique est impossible, puisque qu’elles n’ont pas de rapports commerciaux.