DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Du foot, mais pas de stade pour les Italiens

Vous lisez:

Du foot, mais pas de stade pour les Italiens

Taille du texte Aa Aa

Le football de retour dans les stades dès ce week-end en Italie, mais pas forcément les spectateurs. Selon le décret anti-violence adopté hier lors d’un Conseil des ministres extraordinaire, la réouverture des stades au public sera liée au respect des normes de sécurité.

La liste officielle des enceintes homologuées doit être publiée dans la journée. Mais selon la presse italienne, cinq seulement répondent aujourd’hui aux normes de sécurité : à Rome, Turin, Gêne, Cagliari et Palerme. Pour les autres, les matchs devront se dérouler à huis clos. Les règles imposent notamment des tourniquets à l’entrée de chaque tribune, des billets nominatifs et des places numérotées, un poste de police à l’intérieur de l’enceinte et des systèmes de vidéo surveillance.

La vidéo, qui pourrait justement s’avérer utile dans l’enquête sur la mort du policier italien, vendredi dernier, lors des affrontements en marge du derby de Sicile Catane – Palerme. Parmi les 34 personnes interpellées, un mineur âgé de 17 ans, identifié grâce à la vidéo surveillance, aurait en effet été placé aujourd’hui sous enquête par le parquet de Catane.