DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Incident grave" à la frontière israélo-libanaise

Vous lisez:

"Incident grave" à la frontière israélo-libanaise

Taille du texte Aa Aa

“Un incident grave”, c’est ainsi que la FINUL a qualifié un échange de tirs dans la nuit de mercredi à jeudi entre armées libanaise et israélienne. Ces tirs, qui se sont produits de part et d’autre de la frontière, n’ont toutefois pas fait de blessés. Il s’agit en tous cas du premier incident armé depuis la fin de la guerre qui a opposé cet été Israël et le Hezbollah chiite.

Selon la Force internationale de l’ONU déployée sur place, c’est l’armée libanaise qui a d’abord ouvert le feu, lorsqu’un bulldozer israélien a traversé la barrière de sécurité, s’approchant de la ligne bleue, autrement dit la frontière tracée par les Nations Unies. L’Etat hébreu menait apparemment une opération de déminage dans une zone où avaient été découvertes des charges explosives. Mais Israël se défend d’avoir franchi la frontière. La Force intérimaire des Nations unies, dont les 12 000 casques bleus veillent au respect de la trêve dans le sud du Liban a déployé des renforts dans cette région, sous contrôle du bataillon français.