DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La liberté d'expression face au respect des croyances

Vous lisez:

La liberté d'expression face au respect des croyances

Taille du texte Aa Aa

Liberté d’expression ou respect des croyances ? Deux notions s’affrontent depuis mercredi, durant le procès de Charlie Hebdo, qui s’est ouvert hier à Paris. L’hebdomadaire satirique français est accusé “d’injures publiques envers un groupe de personnes en raison de leur appartenance à une religion” pour avoir publié des caricatures de Mahomet l’an dernier.

Le directeur du journal, Philippe Val, nie avoir voulu insulté les musulmans. Mais l’un des avocats de la Mosquée de Paris, Francis Szpiner, en doute. “L’Islam de France ne fait que réclamer l’application de la loi de la République. Qu’y a-t-il de scandaleux, lorsque vous vous estimez lésés, d’aller naturellement devant le juge et de dire : ‘Je considère que la loi a été violée’”, déclarait hier Maître Szpiner.

Des trois caricatures visées par la plainte, deux avait déjà été publiées par le journal danois. Le Jyllands Posten avait été poursuivi puis relaxé, comme l’a rappelé le rédacteur en chef de la rubrique culturelle du quotidien scandinave, Flemming Rose.