DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Regain de tension dans le sud Liban

Vous lisez:

Regain de tension dans le sud Liban

Taille du texte Aa Aa

Les casques bleus en terrain glissant dans le sud Liban. Près de 300 soldats français et italiens de la FINUL, la Force de l’ONU au Liban ont été déployés à la frontière avec Israël, quelques heures après un échange de tirs entre les armées israélienne et libanaise. Cet incident est le premier du genre depuis que les forces libanaises ont pris position dans le sud du pays, à la fin de la guerre cet été entre Israël et le Hezbollah chiite. S’il n’a pas fait de blessé, l’accrochage a été qualifié de grave par la FINUL qui s’efforce à présent de calmer les tensions. Israël affirme ne pas chercher l’escalade militaire néanmoins l’Etat hébreu compte intensifier sa surveillance aérienne du Liban.

Les échanges de tirs se sont produits dans la nuit de mercredi à jeudi de part et d’autre de la ligne bleue, la frontière tracée par l’ONU. C’est l’armée libanaise qui a d’abord ouvert le feu à l’artillerie tandis que les forces israéliennes faisaient mouvement dans une opération de déminage. Ces dernières ont alors riposté. Le commandant de la force de l’ONU a finalement obtenu des deux parties qu’elles cessent les hostilités.