DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Accord interpalestinien : le Hamas ne reconnaîtra pas Israël

Vous lisez:

Accord interpalestinien : le Hamas ne reconnaîtra pas Israël

Taille du texte Aa Aa

Des milliers de Palestiniens ont manifesté ce vendredi à Naplouse en Cisjordanie contre les travaux controversés sur l’esplanade des Mosquées. La colère et l’indignation ont remplacé l’explosion de joie qui, la veille, a accueilli l’accord entre Hamas et Fatah sur un gouvernement d’union nationale.

Un accord signé en Arabie Saoudite, à la Mecque, lieu saint pour les musulmans, entre le président palestinien Mahmoud Abbas, issu du Fatah, et Khaled Mechaal, le chef en exil du Hamas. C’est Ismaël Haniyeh, l’actuel premier ministre palestinien qui a été chargé de prendre la tête d’un gouvernement d’union nationale.

Abbas a dans un deuxième document -appelé ce futur gouvernement “à respecter la légalité internationale et les accords passés”. Ce qui pouvait faire penser à une reconnaissance implicite de l’Etat hébreu, une condition cruciale pour la levée du boycottage occidental et israélien. Mais le Hamas a précisé ce vendredi qu’il ne reconnaîtrait pas Israël. Or, les Palestiniens attendent cette levée des sanctions. Les Etats-Unis ont accueilli l’accord avec une extrême prudence. Et la diplomatie de l’Union européenne a annoncé ce matin qu’elle l’analyserait “dans un esprit positif mais prudent”.