DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La tension reste forte aux abords de l'esplanade des Mosquées à Jérusalem

Vous lisez:

La tension reste forte aux abords de l'esplanade des Mosquées à Jérusalem

Taille du texte Aa Aa

Troisième jour consécutif de manifestations contre les travaux controversés près de l’esplanade des Mosquées à Jérusalem. Quelque 2 000 policiers israéliens ont été déployés dans la vieille ville. Ils ont dispersé manu militari une vingtaine de militants d’un mouvement islamiste arabe israélien et ont procédé à plusieurs interpellations.
Le Premier ministre Ehud Olmert a défendu le choix des travaux aux abords de ce lieu sacré. Lors de la réunion du cabinet, il a déclaré que la construction d’une nouvelle rampe d’accès était nécessaire compte tenu de la vétusté de la structure actuelle. Ce chantier “ne porte pas atteinte à la sensibilité des musulmans” a-t-il estimé.
Il a également évoqué pour la première fois l’accord conclu jeudi entre le Fatah et le Hamas pour la formation d’un gouvernement palestinien d’union nationale. Pour lui, ce gouvernement devrait en priorité respecter les conditions posées par le Quartet, c’est-à-dire la reconnaissance d’Israël et le renoncement à la violence.
C’est au lendemain de la signature de cet accord qu’ont débuté les affrontements.
L’esplanade des mosquées, baptisée Mont du temple par les juifs, est considérée comme le troisième lieu saint de l’islam. Les musulmans sont nombreux à craindre que les travaux actuels menacent les fondations de l’esplanade.