DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des clandestins autorisés à débarquer en Mauritanie

Vous lisez:

Des clandestins autorisés à débarquer en Mauritanie

Taille du texte Aa Aa

La Mauritanie a enfin donné son feu vert à l’amarrage de ce cargo. A son bord, 370 clandestins qui vont pouvoir poser le pied sur la terre ferme après des semaines d’errance. Ils étaient bloqués à bord de ce navire depuis une dizaine de jours. Dans un premier temps, les Mauritaniens ont refusé de les voir débarquer.
Après deux mois et demi de voyage, leur bateau a été victime d’une avarie de moteur dans les eaux internationales au large du Sénégal. Ce sont les gardes-côtes espagnols qui vont le remorquer jusqu’au port mauritanien de Nouadhibou. Mais il aura fallu dix jours de tractations entre Madrid et Nouakchott pour un qu’un accord soit trouvé, permettant enfin le débarquement de ces 370 immigrés. Après avoir reçu des soins médicaux, ils devaient être identifiés par les autorités mauritaniennes aidées par des agents de la police espagnole dépêchés sur place. Ils affirment pour la plupart venir du sous-continent indien, certains seraient également originaires de Guinée Conakry.
Madrid s’est engagé à les rapatrier dans leur pays d’origine quand cela serait possible, où sinon de les accueillir en Espagne.