DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouveau plan de sécurité : l'ordre et la loi règnent à Bagdad

Vous lisez:

Nouveau plan de sécurité : l'ordre et la loi règnent à Bagdad

Taille du texte Aa Aa

Les actions conjointes des forces américaines et irakiennes ont redoublé d’intensité ces derniers jours dans la capitale irakienne. Renseignement, opérations de ratissage, intense activité aérienne à basse altitude : le but est de sortir de leurs planques les éléments extrêmistes et violents.

Sont visés particulièrement les insurgés chiites, souvent membres de l’Armée du Mehdi et qui sont à l’origine des violences inter-confessionnelles qui ensanglantent Bagdad.

De plus, la coalition a fermé les frontières avec l’Iran et la Syrie pour 72 heures, de façon à stopper le flux de combattants et d’armes qui arrivent par là en Irak.

Selon la presse britannique, l’Armée du Mehdi aurait décidé de faire profil bas quelques temps…
Elle est considérée par Washington comme le groupe insurgé le plus néfaste en Irak et depuis décembre, 600 de ses membres ont été arrêtés.

Le chef suprême de l’Armée du Mehdi, Moqtada Sadr, serait justement réfugié pour un court séjour en Iran, de même que plusieurs chefs du groupe rebelle chiite.