DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

IVG : l'Eglise portugaise monte au créneau

Vous lisez:

IVG : l'Eglise portugaise monte au créneau

Taille du texte Aa Aa

Cinq jours après le “oui” du Portugal à la dépénalisation de l’avortement, le débat ne fait que commencer. En attendant l’examen d’une loi au Parlement prévu cet été, les représentants de la puissante Eglise portugaise se sont retrouvés à Fatima pour exprimer leur point de vue. La conférence épiscopale incite les Portugais à transformer la future légalisation de l’IVG, en une “loi inutile”. Le porte-parole de cette conférence, Carlos Azevedo : “une des nouveautés de cette campagne sur l’avortement c’est que beaucoup de partisans du “oui” ont dit qu’ils étaient contre l’avortement, et qu’ils voulaient en finir avec l’avortement clandestin. L’Eglise est en accord avec cet objectif, mais la seule voie efficace et vraiment humaine, passe par la formation des jeunes et le soutien aux familles confrontées à la maternité”. Depuis le référendum, les politiques planchent sur les modalités du futur texte qui sera soumis au Parlement. Le président Anibal Cavaco Silva a souhaité qu’il s’inspire des “bonnes pratiques existant actuellement en Europe”.