DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Procès sans précédent en Europe

Vous lisez:

Procès sans précédent en Europe

Taille du texte Aa Aa

C’est le premier procès en Europe sur les transferts illégaux de terroristes présumés par la CIA. Ce procès est lancé à la suite de l’enlèvement de l’ex-imam de Milan Abou Omar. 26 agents présumés de la CIA et six de leurs collègues des services de renseignements italiens ont été inculpés pour ce rapt par un juge milanais. Après quatre ans passés en prison en Egypte pour terrorisme présumé, Abou Omar, qui affirme avoir été torturé, a été libéré par les autorités égyptiennes dimanche dernier. C’est le 17 février 2003 que l’ex-imam avait été kidnappé en pleine rue à Milan.

Le procès devrait débuter le 8 juin prochain, par contumace pour les agents américains impliqués. Selon la presse italienne, ils sont tous rentrés aux Etats-Unis. Le commando de la CIA aurait été aidé par des agents italiens. Le scandale avait éclaboussé le général Nicolo Pollari, chef du renseignement militaire, et il avait été limogé. Il est désormais poursuivi par la justice italienne.

L’ancien imam de Milan faisait partie des nombreux suspects enlevés par la CIA dans plusieurs pays d’Europe et conduits dans d’autre pays pour y être interrogés, souvent au mépris des droits de l’Homme. Mercredi dernier, le Parlement européen a dénoncé l’attitude complice ou passive de certains Etats membres qui ont couvert ces activités illégales des services secrets américains.