DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Divergences européennes sur le bouclier anti-missile américain

Vous lisez:

Divergences européennes sur le bouclier anti-missile américain

Taille du texte Aa Aa

Le ministre des Affaires étrangères allemand n’est pas content, et il le fait savoir publiquement. Dans une interview au quotidien Handelsblatt, Frank-Walter Steinmeier reproche aux Etats-Unis de ne pas avoir suffisamment informé la Russie de son projet d’implantation d’un bouclier anti-missile en République tchèque et en Pologne. “Sur un projet stratégique aussi sensible, déclare-t-il, il faut être prudent et engager un dialogue de fond avec tous les partenaires directs et indirects concernés.” Un propos clair, ferme et peu habituel dans le registre diplomatique.

Cela n’a pas empêché le Premier ministre tchèque Mirek Topolanek d’annoncer tout aussi publiquement que la Pologne et son pays allaient “très probablement” donner une réponse positive à l’offre américaine. Car, ajoute-t-il, “Un tel système anti-missile sert notre intérêt commun.” Et son homologue polonais Jaroslaw Kaczynski d’ajouter : “Nous allons nous efforcer de convaincre les Russes d’une chose évidente, d’ailleurs bien connue d’eux : ces missiles ne sont pas dirigés contre eux !”

La prise de position publique du ministre allemand n’en est pas moins un coup d‘éclat, d’autant que l’Allemagne préside actuellement le Conseil de l’Union européenne…