DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La police indienne affirme avoir arrêté un suspect après l'attentat meurtrier contre le train de l'amitié entre l'Inde et le Pakistan

Vous lisez:

La police indienne affirme avoir arrêté un suspect après l'attentat meurtrier contre le train de l'amitié entre l'Inde et le Pakistan

Taille du texte Aa Aa

Un complice présumé est activement recherché. La nuit dernière, une boule de feu déclenchée par des explosifs à base de kérosène a ravagé deux wagons du Samjhauta express. Au moins 67 personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées alors que le convoi se trouvait près de Panipat au nord de New Delhi .

Cette attaque a visé l’un des symboles des efforts de rapprochement entre l’Inde et le Pakistan. Ce train relie la capitale indienne New Dehli à Wagah, sur la frontière, où les passagers prennent une correspondance vers la ville pakistanaise de Lahore.
La plupart des victimes sont des Pakistanais mais il y aussi quelques indiens. Les passagers ont été pris de panique et les survivants parlent d’un véritable enfer.

Cet homme lance un appel desespéré pour retrouver l’une de ses tantes, passagère de ce train de la mort. Un autre se plaint du manque d’information : “Nous avons beaucoup de cadavres mais on ne peut pas les identifier ni avec leurs vêtements ni avec leur visages”.

Islamabad et New Delhi condamnent un “acte terroriste” visant à destabiliser le processus de paix en cours entre les deux pays qui se sont livrés plusieurs guerres depuis la partition de 1947 notamment à propos du Cachemire.

Le ministre pakistanais des affaires étrangères a maintenu sa visite en Inde prévue ce mardi.