DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gouvernement italien en mauvaise posture

Vous lisez:

Le gouvernement italien en mauvaise posture

Taille du texte Aa Aa

Il a perdu un vote crucial au Sénat sur les orientations de sa politique étrangère, la majorité requise pour faire adopter la motion, était de 160 voix mais le gouvernement n’en a obtenu que 158, et l’opposition le presse à démissionner.

Au coeur des divergences, l’Afghanistan, le chef de la diplomatie avait défendu ce matin la ligne de l’exécutif : “la mission en afghanistan est un défi pour la communauté internationale, pour l’ONU et tous les pays du monde, a dit Massimo d’Alema, pas un seul d’entre eux ne veut retirer les forces internationales d’Afghanistan”.

Ce vote illustre toute la fragilité du gouvernement de Romano Prodi, contesté dans son alliance par les Communistes et les Verts qui exigent un retrait d’Afghanistan du contingent italien. dès hier, Massimo d’Alema a prévenu qu’en cas de vote négatif, le gouvernement démissionnerait, et ses heures sont peut être comptées. Romano Prodi devait se rendre au Palais présidentielle en fin d’après-midi.