DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

GB : enquête autour d'un déraillement meurtrier

Vous lisez:

GB : enquête autour d'un déraillement meurtrier

Taille du texte Aa Aa

Une défaillance du système d’aiguillage, c’est la piste privilégiée par les enquêteurs, après le déraillement d’un train vendredi soir dans le nord-ouest de l’Angleterre. Un passager a été tué, une vingtaine d’autres blessés, dont cinq sont dans un état grave. Un bilan qui est presque un miracle selon la police des transports qui a souligné la violence de l’accident. Il s’est produit en rase campagne entre Londres et Glasgow. Le train, qui circulait à 150km/h est un Pendolino, un train moderne à grande vitesse considéré comme une alternative au TGV. La totalité de ses neuf wagons a déraillé, une centaine de passagers était à bord.

Il appartient à la compagnie Virgin Train, détenue en partie par Richard Branson qui s’est rendu sur place. L’homme d’affaires a mis en avant la solidité du Pendolino, construit comme un “char”. “Je pense que si ça avait été un vieux train, le nombre de blessés et de morts aurait été épouvantable”, a t-il déclaré.

Selon lui, c’est une défaillance de la voie qui est à l’origine du drame. “Network rail”, propriétaire et gestionnaires de l’infrastructure ferroviaire britannique est déjà pointé du doigt, même si l’enquête ne fait que commencer.