DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le train Londres-Glasgow peut-être victime de rails déficients

Vous lisez:

Le train Londres-Glasgow peut-être victime de rails déficients

Taille du texte Aa Aa

Une enquête minutieuse est en cours après le déraillement vendredi du train à grande vitesse Londres-Glasgow, qui a fait un mort (une femme de 84 ans) et une vingtaine de blessés – dont onze sont toujours à l’hôpital. L’accident semble avoir été causé par un problème d’aiguillage. Aussi, des contrôles sont effectués sur l’ensemble de la ligne.

“C’est un véritable miracle qu’il n’y ait pas eu davantage de morts”, a déclaré le chef de la police des transports… En effet, à la suite du déraillement, la locomotive s’est retrouvée en sens inverse de sa direction d’origine et tous les wagons ont quitté la voie.

Alors que l’enquête ne fait que débuter, le responsable du gestionnaire de réseau de transport ferroviaire, Network rail, a d’ores et déjà confié que son organisme était peut-être responsable de l’accident.