DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Opération séduction pour un Romano Prodi affaibli

Vous lisez:

Opération séduction pour un Romano Prodi affaibli

Taille du texte Aa Aa

C’est une semaine importante qui va commencer pour Romano Prodi. Le chef du gouvernement italien a été confirmé à son poste et il va donc devoir présenter son cabinet à un vote de confiance du Parlement. Le vote au Sénat pourrait avoir lieu jeudi, un vote délicat puisque la coalition de centre gauche n’y est en majorité que d’un siège, en revanche à la Chambre des députés le vote ne devrait être qu’une formalité.

Hier, le président italien Giorgio Napolitano a exclu la formation d’un nouveau cabinet et a demandé à Romano Prodi de demeurer à son poste de président du Conseil. “Il est clair qu’il n’existe pas aujourd’hui d’alternative à un nouveau vote de confiance, a t-il déclaré, malgré les recommandations contraires du camp de l’opposition. Il s’agit de vérifier le soutien du gouvernement au sénat par une majorité politique”.

Lors d’un discours à Milan hier, Silvio Berlusconi, chef de file de la droite italienne et rival de toujours de Romano Prodi, a appelé de nouveau à des élections anticipées : “Nous protestons et nous continuerons de protester vigoureusement et nous nous engagerons de toutes nos forces à redonner à ce pays un gouvernement stable et une majorité fiable”. Si c’est par un vote du sénat, mercredi dernier sur sa politique étrangère, que Romano Prodi est tombé, c’est aussi par un vote du sénat qu’il devrait être remis en selle huit jours après.