DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Premier tour de l'élection présidentielle au Sénégal

Vous lisez:

Premier tour de l'élection présidentielle au Sénégal

Taille du texte Aa Aa

Près de cinq millions de Sénégalais élisent leur président ce dimanche. Le sortant, Abdoulaye Wade, 80 ans, doit affronter quatorze rivaux. Elu en 2000, candidat donc à sa succession, Wade cultive l’image du vieux leader serein. “Il appartient aux Sénégalais de se décider, a-t-il ainsi commenté. S’ils pensent que je suis un vieux gaga qui ne peut plus rien faire, alors, ils me diront d’aller me reposer”…

Envoyer le sortant se reposer, c’est justement l’ambition de ses adversaires. A commencer par le premier secrétaire du parti socialiste, Ousmane Tanor Dieng, 60 ans. Qui espère bien remettre le PS au pouvoir. Autre candidat très sérieux, Idrissa Seck, 47 ans. Ancien Premier ministre et ancien dauphin de Wade, il conteste avec véhémence des rumeurs d’accord secret avec le sortant. “Il n’y a aucun pacte entre Wade et moi, je veux que cela soit extrêmement clair”, a martelé cet homme qui a passé plus de six mois en prison pour s‘être opposé à son ancien mentor…

Longtemps symbole de stabilité politique sur le continent africain, le Sénégal vit une période tourmentée de son histoire. La pauvreté gagne du terrain et les candidats à l’exil vers l’Europe sont de plus en plus nombreux – au risque de périr en mer pendant la traversée. Un éventuel second tour est programmé le 18 mars.