DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'heure de vérité pour le gouvernement italien

Vous lisez:

L'heure de vérité pour le gouvernement italien

Taille du texte Aa Aa

Une semaine après la démission de la coalition de centre-gauche, Romano Prodi demande une nouvelle fois la confiance du Sénat ce mercredi. La chambre haute compte autant de représentants de l’opposition que de la majorité. Le vote promet d‘être serré. S’il surmonte cette épreuve, le président du conseil promet une réforme électorale.

“Nous voulons une législation qui permette aux citoyens de pouvoir choisir non seulement un parti mais aussi un programme, une coalition, un plan gouvernemental et un Premier ministre”, déclarait mardi Romano Prodi aux sénateurs. Le chef du gouvernement devrait bénéficier du soutien de 159 des 315 sénateurs élus qui souhaitent éviter un retour de Silvio Berlusconi au pouvoir.

L’opposition compte, elle, sur l’instabilité du gouvernement. Giorgio La Malfa, parlementaire de Forza Italia, est dubitatif : “Le gouvernement obtiendra sans doute la confiance du Sénat mais au premier problème venu ça finira comme ça s’est déjà fini”.
Le précédent gouvernement Prodi avait démissionné après une fronde de l’aile gauche de la coalition.