DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Commission européenne repart à la charge contre Microsoft

Vous lisez:

La Commission européenne repart à la charge contre Microsoft

Taille du texte Aa Aa

Lasse de multiplier les rappels à l’ordre, la Commission a annoncé l’envoi d’une dernière lettre de griefs, et donne à la firme américaine un mois de sursis, après quoi elle pourrait écoper d’amendes journalières.
Condamné en 2004 pour abus de position dominante, Microsoft avait été sommé de divulguer la documentation technique nécessaire à l’interopérabilité de Windows avec les logiciels concurrents. Or les protocoles révélés depuis par le groupe ne contiendraient aucune réelle innovation et leur prix est jugé excessif par Bruxelles. Les prix que nous proposons sont 30% inférieurs à ceux du marché, réplique le géant de l’informatique. Mais la Commission n’entend pas céder et envisage des astreintes quotidiennes pouvant aller jusqu‘à trois millions d’euros.
L’amende infligée par l‘éxécutif européen à Microsoft en 2004 avait déjà atteint le montant record du demi-milliard d’euros. Le groupe a néanmoins fait appel devant la Cour européenne de justice, qui doit rendre sa décision d’ici l‘été.