DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Retour à la case départ pour Romano Prodi

Vous lisez:

Retour à la case départ pour Romano Prodi

Taille du texte Aa Aa

Après le Sénat, la chambre basse du Parlement italien a voté sa confiance au président du Conseil italien, qui se voit donc confirmé à son poste.

Le gouvernement de centre-gauche se retrouve donc exactement au même point qu’il y a dix jours quand il a vacillé… Avec les mêmes dossiers qui divisent… Mais seule la coalition de centre-gauche est légitime pour Piero Fassino, leader des Démocrates de gauche :

“Il n’y a qu’une majorité qui soit capable de gouverner, c’est la majorité de centre-gauche, qui a gagné les élections de l’année dernière”.

Silvio Berlusconi, chef de file de la droite itallienne :

“Vous, la majorité, vous avez décidé de soigner cette blessure en vous engageant dans la course au vote au lieu de trouver une solution sérieuse. Par votre faiblesse et vos divisions vous nuisez à la stabilité et l’autorité des institutions”.

Romano Prodi a eu chaud, mais son sursis ne sera peut-être que de courte durée… Car des questions qui divisent profondément la coalition reviennent bientôt devant le parlement, dont la fameuse question de l’Afghanistan.