DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un après-midi sous tension au Kosovo

Vous lisez:

Un après-midi sous tension au Kosovo

Taille du texte Aa Aa

Tous les accès à la ville de Pristina sont contrôlés… la police et les casques bleus de l’ONU se préparaient en effet à la mi-journée à une nouvelle manifestation du groupe “Auto-détermination”. Les activistes de ce groupe militent pour un Kosovo indépendant de la Serbie et estiment que le plan international pour la province ne va pas assez loin.

Glauk Konjuvca, membre d’Auto-Détermination : “La proposition d’Ahtisaari nie le droit à la population kosovare de s’auto-déterminer, et c’est pourquoi nous pensons que son plan n’est pas accordé à la volonté politique kosovare”. Sous administration de l’ONU depuis 1999, le Kosovo, peuplé de deux millions habitants dont 90% sont albanophones, devrait selon les propositions de l‘émissaire de l’ONU Martti Ahtisaari passer à une large souveraineté sous surveillance internationale.

Mais de l’aveu même de l‘émissaire, Serbes et Kosovars ont des points de vue diamétralement opposés… L‘échec des négociations à Vienne cette semaine l’a encore montré. Le 10 février dernier, deux manifestants sont morts lors d’une première manifestation du groupe Auto-détermination.