DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Elections calmes mais jugées illégales

Vous lisez:

Elections calmes mais jugées illégales

Taille du texte Aa Aa

Les résultats des élections législatives d’hier en Abkhazie sont disponibles. 35 sièges étaient en jeu. 18 députés ont été élus dès le premier tour. Selon les autorités abkhazes, le scrutin s’est bien déroulé. Le problème, c’est que cette région sécessionniste de Georgie n’est pas reconnue par la communauté internationale, encore moins par le pouvoir de Tbilissi. Qu’importe, affirme le président abkhaze. Sergueï Bagapsh estime que la population de son pays restera “sur la voie qu’elle a choisie”. Et cette voie, c’est celle de l’indépendance, proclamée en 1992.

Mais depuis 2 ans, avec l’arrivée d’un nouveau pouvoir à Tbilissi, la Georgie a manifestée sa volonté de récupérer l’Abkhazie. Ainsi, le président Mikhaïl Saakashvili dénonce l’illégalité du vote d’hier. Et de plaider pour une réconciliation, qui renforcerait l’Etat géorgien. A la veille du scrutin, des manifestations pro-géorgiennes avaient été organisées à la frontière de l’Abkhazie, pour protester contre ces élections.