DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle donne politique en Estonie après les législatives

Vous lisez:

Nouvelle donne politique en Estonie après les législatives

Taille du texte Aa Aa

La fête au siège du parti de la Réforme la nuit dernière à Tallinn… Nous sommes en Estonie, et le Parti du Premier ministre sortant a obtenu le meilleur score aux élections législatives. Avec 27,8% des suffrages et 31 sièges sur 101 au parlement, Andrus Ansip va donc retrouver son poste de Premier ministre mais il a annoncé qu’il voulait rompre avec son ancien partenaire de coalition, le Parti du Centre.

Les deux formations se sont fortement opposées sur plusieurs dossiers pendant la campagne, et c’est avec le parti conservateur Pro Patria – Res Publica que le Premier ministre voudrait s’allier. Pro Patria sera la troisième formation du nouveau Parlement avec 18% des voix et 19 sièges. Et malgré son score, le deuxième de ces législatives, le Parti du Centre, plus orienté à gauche, se verrait écarté du gouvernement, payant ainsi pour des positions et des promesses jugées populistes pendant la campagne.

L’Estonie, 1.300.000 habitants seulement, membre de l’Union européenne depuis l‘élargissement de 2004, connaît depuis une économie en plein boum… Son PIB a crû de 11,5% en 2005. Il est trop tôt pour dire si le petit état balte, avec ses nouvelles alliances politiques, va prendre un virage à droite… Les tractations entre les différentes formations ne font que commencer.