DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Colère des salariés français d'Airbus

Vous lisez:

Colère des salariés français d'Airbus

Taille du texte Aa Aa

Mobilisation massive ce mardi en France dans les villes ou Airbus est implanté. Les salariés ont manifesté en nombre leur rejet du plan de restructuration Power 8. Celui-ci prévoit au total 10.000 suppressions d’emploi sur 4 ans, 4.300 en France. A Toulouse, 1.100 postes disparaîtront. Dans les rues du centre-ville, ils étaient plus de 12.000 à défiler, avec les employés des entreprises sous traitantes, les syndicats, et des élus locaux.

“Alors que l’on a mis des décennies pour construire cette réussite avec Concorde, la Caravelle puis Airbus et la construction d’une gamme très complète, on ne peut pas admettre que les salariés soient la seule variable d’ajustement pour redresser l’entreprise”. Dans la petite ville de Méaulte, où l’usine Airbus, spécialisée dans les pointes avant des avions, est le principal employeur, plus de 1.500 personnes ont manifesté. Le site n’est pas concerné par des suppressions d’emploi mais les salariés craignent une cession qu’ils rejettent catégoriquement.

A Saint-Nazaire, la manifestation a rassemblé entre 1.500 et 3.000 personnes. A Nantes 1.500. Après cette mobilisation en France, la journée du 16 mars aura pour but de montrer l’unité européenne des salariés. Les syndicats de l’aéronautique appellent à une manifestation à Bruxelles.