DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France Télécom va se désengager en Europe

Vous lisez:

France Télécom va se désengager en Europe

Taille du texte Aa Aa

France Télécom aujourd’hui, c’est l’histoire du verre à moitié vide et à moitié plein… A moitié vide : le groupe a annoncé ce mardi des résultats annuels certes conformes aux attentes, mais montrant un résultat net en forte baisse, de 27%. A moitié plein ? Pour la première fois en 2006, l’opérateur historique français a réalisé plus de la moitié de son chiffre d’affaires grand public dans la téléphonie mobile.

Au palmarès européen et en termes de chiffre d’affaires, France Télécom se classe en troisième position, avec 51,7 milliards d’euros. Derrière l’Allemand Deutsche Telekom (61,3 milliards) et l’Espagnol Telefonica (52,9 milliards). Dans cet environnement européen extrêmement concurrentiel, le groupe a sauvé son année 2006 grâce donc à la téléphonie mobile et à sa présence dans les pays émergents et les pays d’Europe centrale et orientale.

“Les moteurs de notre croissance sont à trouver hors du périmètre européen”, a déclaré le directeur financier du groupe, Gervais Pellissier. Confirmant ainsi les spéculations sur des acquisitions en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie, et a contrario des cessions en Europe…