DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'automobile en vedette à Genève

Vous lisez:

L'automobile en vedette à Genève

Taille du texte Aa Aa

Le 77è Salon international de l’automobile de Genève s’ouvre jeudi 8 mars. Et le rendez-vous s’annonce prometteur, avec la présentation de quelque 80 nouveautés. Autant de paris des constructeurs pour sortir de la crise. Il y a en particulier un pari environnemental, avec des véhicules qui doivent s’adapter aux enjeux de la lutte contre le changement climatique. Et puis, les constructeurs anticipent de nouvelles habitudes des consommateurs. “Etant donné qu‘à l’avenir, il sera de plus en plus difficile d’acheter un moteur qui “pollue”, les gens vont mettre l’argent dans un peu plus de confort, dans l’exécution intérieure du véhicule”, juge ainsi le président du groupe Volkswagen France, Daniel Coppens…

Volkswagen, dont les ventes ne cessent de croître, mais qui cherche une issue à la baisse de sa rentabilité. Le premier groupe européen, avec près de 20% de parts de marché, voit en effet ses marges se réduire constamment. Tandis que d’autres, comme Renault, tentent d’enrayer la chute de leurs ventes.

Si les constructeurs européens s’en sortent mieux que leurs collègues américains, ils doivent faire face eux aussi à une très forte pression des marques asiatiques. Un mouvement de fond qui voit maintenant arriver les Chinois. Ainsi, un constructeur présentera à Genève la première voiture chinoise spécialement conçue pour le consommateur européen. L’organisation du salon espère, sur onze jours, la venue de quelque 700 000 visiteurs. Les uns dans la perspective d’acheter, mais la majorité juste pour rêver…