DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

E.ON entre bons résultats et incertitude sur l'avenir

Vous lisez:

E.ON entre bons résultats et incertitude sur l'avenir

Taille du texte Aa Aa

Des résultats 2006 supérieurs aux attentes des analystes et un bénéfice prévisionnel 2007 en légère progression. Mais pas de projection pour 2008, en raison des incertitudes pesant sur la régulation et la concurrence… E.ON a dévoilé ses objectifs ce mercredi à Düsseldorf et son président Wulf Bernotat a exposé sa vision européenne du monde énergétique de demain. Il a notamment évoqué des discussions en cours entre son groupe et la Commission européenne sur les relations entre les compagnies et leurs réseaux de transport et de distribution. Sujet ô combien sensible…

Cette présentation des résultats et de la stratégie du groupe intervient alors que E.ON éprouve les pires difficultés à concrétiser son OPA sur Endesa.
L’offensive menée par Enel rend en effet son projet de plus en plus bancal. Car l‘électricien italien, déjà
détenteur de près du 10% du capital d’Endesa, est en passe de devenir le premier actionnaire du groupe espagnol, avec 22%. Et, allié au groupe espagnol de construction Acciona, il peut empêcher l’arrivée de E.ON dans Endesa… à moins qu’E.ON n’accepte de ne détenir qu’une participation minoritaire, comme le groupe le laisse maintenant entendre.

La Commission européenne observe tout cela d’un oeil inquiet. “La Commission a décidé d’envoyer à l’Espagne un avis motivé car ce pays ne s’est pas mis en conformité avec deux décisions précédentes de la Commission, lui demandant de lever toutes les restrictions illégales sur la tentative d’OPA d’E.ON sur Endesa”, a annoncé Jonathan Todd, le porte-parole de la commissaire européenne à la concurrence, Neelie Kroes. L’Espagne dispose de sept jours pour lever lesdites restrictions. En cas contraire, elle risque une procédure devant la Cour européenne de Justice.