DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Quel avenir pour l'Irlande du Nord ?

Vous lisez:

Quel avenir pour l'Irlande du Nord ?

Taille du texte Aa Aa

Leaders catholiques et protestants d’Irlande du Nord profitaient ce mardi des dernières heures de campagne électorale pour convaincre les indécis. Le leader unioniste, Ian Paisley, entend arriver en tête du scrutin législatif de ce mercredi. Saura-t-il convaincre une population plus préoccupée par la flambée des prix de l’immobilier que par les vieilles querelles confessionnelles ?

“Je n’ai jamais pu prévoir le résultat des élections”, s’exclame le révérend Paisley, “Tout ce que je peux vous dire c’est que même nos ennemis disent que nous progressons. S’ils nous ont déjà concédé la victoire, qui suis-je pour dire quoi que ce soit ?”

S’il est nommé Premier ministre, Paisley devra gouverner aux côtés du républicain Martin McGuiness. Selon Gerry Adams, leader du Sinn Fein, “Les gens savent que ces élections vont décider de notre avenir politique pour les 5 ou 10 années à venir. De mon point de vue… et de celui de tout nos candidats – et nous avons des candidats dans chaque district – les institutions devraient être mises en place. Tous les politiciens devraient travailler ensemble pour le bien du peuple de cette partie de l‘île d’Irlande”.
Cinq ans après la suspension de l‘éphémère autonomie accordée à l’Ulster, catholiques et protestants doivent apprendre à gouverner ensemble. Ils ont jusqu’au 26 mars pour former un cabinet mixte, faute de quoi Londres et Dublin continueront à administrer la région.