DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les grands noms du stade en piste, juste pour le symbole

Vous lisez:

Les grands noms du stade en piste, juste pour le symbole

Taille du texte Aa Aa

Ce mardi, un match de gala opposera Manchester United à un Onze européen réunissant les meilleurs joueurs du moment. Un joli coup sportif et médiatique pour marquer les 50 ans du Traité de Rome. L’anniversaire coïncide à quelques jours près avec la première participation de Manchester United à une compétition européenne. D’où l’idée de faire d’une pierre deux coups.
En visite à Bruxelles, Michel Platini a présenté l‘événement aux côtés de José Manuel Barroso. L’occasion aussi pour le président de l’Union Européenne de Football et le président de la Commission d‘évoquer la facette la moins reluisante du foot européen, le hooliganisme. Pas plus tard que le mois dernier, un policier italien est mort au cours de violents affrontements entre supporteurs des clubs de Catane et de Palerme. Michel Platini en appelle à la création d’une force de police internationale pour contenir ces dérives. Mais pour cela, il a besoin du soutien des politiques.

“Nous demandons une aide à tous les gouvernements pour qu’ils prennent leurs responsabilités par rapport à cette violence qui s’exprime la plupart du temps en dehors des stades. Nous ferons face à nos responsabilités si nous pouvons trouver les moyens”, a-t-il expliqué.

Mais en la matière, le champ d’action de la Commission européenne est réduit, comme l’a rappelé José Manuel Barroso. “Nous comprenons parfaitement les bonnes intentions du président Platini, pour tenter de voir comment on peut obtenir une meilleure coordination, une meilleure coopération des polices nationales, mais il n’est pas dans les compétences de la Commission européenne d’agir en ce sens.”

Beau joueur, Michel Platini n‘était pas venu les mains vides à Bruxelles. Dans ses bagages, un maillot sur mesure pour le président de l’exécutif européen, portant le numéro 27.