DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Siemens sur le banc des accusés

Vous lisez:

Siemens sur le banc des accusés

Taille du texte Aa Aa

Les allégations de corruption autour du conglomérat allemand risquent de refaire surface depuis ce mardi alors que deux anciens cadres du groupe comparaissent en justice. Ils auraient versé entre 1999 et 2002 plus de 6 millions d’euros de pots-de-vin à des dirigeants du groupe énergétique italien Enel.

Des sommes sonnantes et trébuchantes qui aurait convaincu le groupe d‘énergie italien d’accorder à Siemens 450 millions d’euros de contrats dans les centrales électriques. L’un des deux suspects a d’ores et déjà reconnu les faits, tout en assurant n’avoir jamais agi de son propre chef mais en obéissant à des instructions. Les deux hommes risquent jusqu‘à dix ans de prison.