DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Equateur s'enfonce dans une violente crise politique

Vous lisez:

L'Equateur s'enfonce dans une violente crise politique

Taille du texte Aa Aa

Un groupe de députés équatoriens, destitués la semaine dernière par le Tribunal suprême électoral, est entré en force ce mardi au Congrès. Ils exigent la restitution de leurs sièges et dénoncent une dictature imposée, selon eux, par le président de gauche Rafael Correa. La police a tenté de leur barrer le passage. Bilan des échauffourées : au moins 4 blessés légers dont un évacué de l’hémicycle en ambulance.

57 des 100 députés de la Chambre unicaméral ont été destitués la semaine dernière par le tribunal électoral pour avoir tenté d’entraver la convocation d’un référendum prévu le 15 avril prochain. Ce référendum est une promesse électorale du Président Correa et vise à instaurer une Assemblée constituante. Le but du jeune chef d’Etat est de modifier la loi fondamentale afin de mettre un terme à ce qu’il qualifie de mainmise des partis sur la vie politique équatorienne.

L’Equateur a connu 8 chefs d’Etat différents en 11 ans. Une instabilité due en grande partie à l’hégémonie des familles politiques traditionnelles selon Rafael Correa. D’après de récentes enquêtes, 70% de la population est favorable à une modification de la Constitution.