DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vaste opération de décommunisation en Pologne

Vous lisez:

Vaste opération de décommunisation en Pologne

Vaste opération de décommunisation en Pologne
Taille du texte Aa Aa

La Pologne lance la plus vaste opération de “purge” jamais entreprise dans l’ex-Europe communiste. A partir de ce jeudi, en raison d’une nouvelle loi, 700.000 de ses citoyens vont devoir déclarer s’ils ont ou non collaboré autrefois avec la police secrète communiste. L’Institut de la mémoire nationale devra vérifier la véracité de ces déclarations grâce aux archives dont il a la garde.

Les Universitaires qui sont concernés espèrent, comme le dit l’un d’entre eux, que “la loi sera finalement censurée par la Cour constitutionnelle car elle leur paraît illégale”. Une loi votée en 1997 avait déjà obligé députés, ministres et magistrats polonais à révéler leurs éventuels liens avec la police politique communiste. C’est maintenant au tour des journalistes, des universitaires et des avocats. En janvier dernier, la puissante Eglise catholique avait aussi été éclaboussée. L’archevêque de Varsovie Wielgus avait dû démissionner pour avoir collaboré avec l’ex-police secrète.