DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espoir et confusion autour de Daniele Mastrogiacomo

Vous lisez:

Espoir et confusion autour de Daniele Mastrogiacomo

Taille du texte Aa Aa

Un flou a régné ce dimanche autour d’une éventuelle libération du journaliste italien de la Reppublica et de son interprète afghan, enlevés en Afghanistan.
Des agences de presse citant des talibans avaient annoncé la libération des deux hommes alors que l’ambassadeur italien à Kaboul disait n’en avoir aucune preuve.
Puis, les talibans ont affirmé qu’ils avaient remis à des chefs de tribus le reporter et son interprète enlevés dans la province d’Helmand au début du mois.
Les ravisseurs exigent de Kaboul la libération d’un porte-parole des taliban après celle de deux de leurs responsables. Ils menacent de reprendre leurs otages s’ils n’obtiennent pas gain de cause.
Ils avaient auparavant menacé d’exécuter Daniele Mastrogiacomo si leurs revendications n‘étaient pas respectées avant lundi soir.
Le chauffeur du reporter, lui, a été tué par les ravisseurs.
Initialement, les talibans avaient réclamé que Rome fixe une date au retrait de ses 2000 soldats d’Afghanistan.

L’opinion publique italienne est derrière Mastro-giacomo. Les participants d’un marathon à Rome ont appelé ce dimanche à le libérer. Une mobilisation qui rappelle celle qui avait précédé la libération en 2005 de la journaliste italienne Giuliana Sgrena, enlevé en Irak.