DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vers une fusion Barclays-ABN Amro ?

Vous lisez:

Vers une fusion Barclays-ABN Amro ?

Taille du texte Aa Aa

Barclays, la troisième banque britannique n’a pas encore commenté les rumeurs de presse, persistantes concernant sa volonté d’acquérir la banque néerlandaise ABN Amro. Plusieurs quotidiens britanniques affirment que les deux groupes bancaires discutent d’une fusion portant sur une valeur d’environ 120 milliards d’euros : un chiffre qui donne la chair de poule. Barclays qui n’a pas démenti l’information, promet de clarifier mardi sa position.

Une fusion entre Barclays et ABN Amro donnerait naissance à un nouveau mastodonte du secteur, affichant 47 millions de clients et 220.000 salariés dans 50 pays. En termes de capitalisation boursière, avec 123 milliards d’euros, le nouveau groupe se situerait au niveau de l’américain JP Morgan Chase au 5ème rang mondial, derrière les autres banques américaines Citigroup, Bank of America, la chinoise ICBC et HSBC. L’affaire intervient alors que ABN Amro : premier groupe bancaire néerlandais est depuis plusieurs semaines sous la pression d’actionnaires qui réclament une scission des activités de la banque jugée sous-évaluée. Les analystes estiment en majorité qu’il y a du sens à cette fusion : ABN Amro étant présent surtout en Hollande, en Italie, dans le “midwest” américain, au Brésil et en Asie; alors que Barclays a une présence plus globale dans le monde.