DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Prudence de la communauté internationale face au nouveau gouvernement palestinien

Vous lisez:

Prudence de la communauté internationale face au nouveau gouvernement palestinien

Taille du texte Aa Aa

Quelle attitude adopter face au nouveau gouvernement d’union palestinien ? La prudence est de mise dans les capitales occidentales. La secrétaire d’Etat américaine Condoleeza Rice a évoqué la question à Washington avec le chef de la diplomatie européenne Javier Solana. Américains et Européens rappellent leurs conditions pour lever leur boycot du gouvernement palestinien : reconnaissance de l’Etat d’Israël, acceptation des accords passés et renoncement à la violence. L’Union européenne a toutefois annoncé qu’elle prolongeait de 3 mois l’aide financière aux Palestiniens, une somme directement versée au président Mahmoud Abbas. Washington pour sa part se dit prêt à dialoguer avec certains ministres, ceux bien sûr qui n’appartiennent pas au Hamas.

Les passations de pouvoir ont eu lieu hier à Gaza. Comme ici au ministère des affaires étrangères ou bien au ministère de l’Intérieur, porte-feuille ô combien stratégique. Seul réel motif de satisfaction pour le Premier ministre Ismaïl Haniyeh : la visite du ministre des affaires étrangères norvégien. Oslo vient en effet de lever le boycot du gouvernement palestinien.