DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deuil national en Russie après deux très graves catastrophes

Vous lisez:

Deuil national en Russie après deux très graves catastrophes

Taille du texte Aa Aa

Le deuil des familles des victimes après l’explosion d’une mine dans le sud de la Sibérie lundi, et l’hommage de la Russie toute entière alors que Vladimir Poutine a décrété une journée de deuil national. Le bilan du coup de grisou fait état de 106 morts. Les recherches se poursuivent pour retrouver les trois derniers mineurs portés disparus. 93 survivants ont pu être secourus, le dernier hier après-midi. Mais à présent l’espoir est très mince.

Valdimir Poutine a ordonné à son Premier ministre d’indemniser les familles des victimes… Ainsi chacune d’entre elles devrait toucher entre 40.000 et 60.000 euros. Une enquête va par ailleurs être ouverte pour savoir comment une mine aussi récente et moderne a pu ainsi exploser.

Un deuil national aussi pour les soixante-trois victimes de l’incendie d’une maison de retraite dans le sud-ouest du pays. Les occupants du bâtiment dormaient quand le feu s’est déclaré et beaucoup ont paniqué et n’ont pas trouvé les sorties. Mais cette femme a eu plus de chance :

“Moi, on m’a pris par les bras, j‘étais désorientée comme les autres, on m’a dit “on va sortir”, je remercie beaucoup les bonnes personnes qui m’ont sauvée”. Le ministère de l’Intérieur et des Situations d’urgence étudient trois hypothèses : imprudence avec le feu, court-circuit et incendie volontaire.