DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Journée de deuil décrétée après la série de drames

Vous lisez:

Journée de deuil décrétée après la série de drames

Taille du texte Aa Aa

Journée de deuil en Russie. C’est Vladimir Poutine qui l’a décidé suite à la série de catastrophes meurtrières qui se sont produites dans le pays ces derniers jours. Après six morts et cinquante blessés dans un accident aérien samedi, l’incendie d’une maison de retraite a fait une soixantaine de victimes. Mais le drame le plus tragique s’est produit lundi dans une mine de Kemerovo en Sibérie.

Le bilan du coup de grisou fait état de cent six morts. Les recherches se poursuivent pour retrouver les trois derniers mineurs portés disparus. Quatre-vingt treize survivants ont pu être secourus, le dernier hier après-midi. Les corps des victimes ont été regroupés à la morgue d’une ville voisine. Les familles doivent désormais affronter la douloureuse épreuve de l’identification des corps.

“Mon père a travaillé dans la mine trente ans, peut-être même trente-deux ans. J’y ai travaillé trente et un ans ; et mon fils … il y travaillait depuis sept ans. Il a travaillé sept ans”, témoigne le père d’une victime. “Il est perdu… perdu… c’est terminé… il est mort”, déclare sous le choc, le proche d’un autre mineur après avoir identifié son corps.

Valdimir Poutine a ordonné à son Premier ministre d’indemniser les familles des victimes et d’ouvrir une enquête spéciale pour éclaircir les circonstances de cet accident minier, le plus meurtrier depuis la chute de l’URSS.