DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Retour en Italie pour le journaliste Daniele Mastrogiacomo

Vous lisez:

Retour en Italie pour le journaliste Daniele Mastrogiacomo

Taille du texte Aa Aa

Il laisse éclater sa joie à son arrivée à l’aéroport de Rome. Le journaliste italien Daniele Mastrogiacomo est enfin de retour au pays depuis hier soir, après 15 jours de captivité aux mains de talibans en Afghanistan. Sur le tarmac l’attendaient ses deux enfants, sa mère, son épouse bien sûr … et un peu plus loin le président du Conseil Romano Prodi. A la demande du magistrat chargé de l’enquête, il s’est abstenu de toute déclaration à la presse.

Mais il a déjà levé un coin du voile sur ses conditions de détention dans les colonnes de son journal “La Repubblica”. 15 geôles différentes, une scène d’horreur lorsque ses ravisseurs égorgent son chauffeur sous ses yeux. Reste l’inquiétude pour l’interprète qui l’accompagnait, toujours retenu en otage. Avant même son arrivée, une polémique a éclaté en Italie. Des membres de l’opposition s’indignent de la contrepartie de cette libération : des combattants talibans relâchés.

A l’aéroport hier soir, l’heure n‘était pas à la controverse mais aux réjouissances. Le frère du journaliste a confié son soulagement : “ Je pense qu’il aura l’occasion de raconter sa captivité plus tard. L’important, pour l’instant, c’est d’avoir eu un contact physique avec lui, d’avoir pu l’embrasser, l‘écouter et le voir sain et sauf.” Par ailleurs, Rome a proposé hier l’organisation d’une conférence internationale sur l’Afghanistan. 1900 soldats italiens y sont déployés sous le chapeau de l’OTAN.