DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Statu quo monétaire pour le Fed

Vous lisez:

Statu quo monétaire pour le Fed

Taille du texte Aa Aa

Dans un contexte d’incertitudes sur la croissance économique américaine et d’une inflation toujours aussi forte, la Réserve Fédérale américaine : la Fed, a décidé de ne pas toucher à son taux d’intérêt directeur qui reste donc à 5,25%. En fait, le dernier resserrement du crédit décidé par le comité de politique monétaire de la Fed présidé par Ben Bernanke, remonte au 29 juin 2006. Ben Bernanke avait succédé à Alan Greenspan cinq mois auparavant.

La banque centrale américaine présente avec 5,25%, le même taux d’intérêt que la Banque d’Angleterre alors que celui fixé par la BCE se situe à 3,75%. Le statu quo de la Fed s’explique par le fait qu’elle doit actuellement gérer une situation économique délicate avec d’un côté une inflation de 2,7% en février : soit un rythme annuel qui dépasse son seuil de tolérance; et de l’autre des signes d’affaiblissement préoccupants du marché des prêts hypothécaires à risques, accordés aux ménages peu solvables. Mardi dernier pourtant, l’annonce d’une augmentation de 9% des mises en chantier de logements en janvier, a rassuré les marchés en éloignant le spectre d’une baisse brutale de l’activité dans l’immobilier. D’autre part, la bonne santé du marché du travail aux Etats Unis fait craindre un déséquilibre entre la demande et l’offre de marchandises, générateur d’inflation.