DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les ennuis continuent pour Romano Prodi.

Vous lisez:

Les ennuis continuent pour Romano Prodi.

Taille du texte Aa Aa

Le Président du conseil italien est rattrapé par l’affaire sur les conditions de la libération du journaliste de la Repubblica Daniele Mastrogiacomo. Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont vivement critiqué l’accord de libération du reporter, en échange de 5 talibans.

Comme si ca ne suffisait pas, aux critiques internationales, s’ajoutent celles de l’opposition. Or le soutien du camp de Silvio Berlusconi est capital pour Romano Prodi lors du prochain vote au sénat, sur la reconduction du financement de la mission italienne en Afghanistan. Prodi ne dispose que d’une infime majorité dans cette chambre, et risque en cas de censure la chute de son gouvernement. Ce serait la deuxième en un mois.