DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Que représente l'accord "ciel ouvert" ?

Vous lisez:

Que représente l'accord "ciel ouvert" ?

Taille du texte Aa Aa

L’accord “ciel ouvert” permettra l’an prochain aux compagnies européennes et américaines d’organiser en toute liberté les trajets de leurs liaisons transatlantiques, marquant la fin d’une vingtaine d’accords bilatéraux. Les avions de ces compagnies auront donc le droit de décoller et d’atterrir dans les villes de leurs choix.

Les retombées positives relevées par la Commission européenne pour le secteur du transport aérien sont impressionnantes. “Ciel ouvert” assurera premièrement une croissance du trafic aérien de 25 millions de passagers dans les 5 prochaines années selon Bruxelles, et générera deuxièmement 12 milliards d’euros d‘économies pour les passagers grâce à une plus forte concurrence entre les compagnies aériennes et troisièmement, la création de 80.000 emplois.

Mais le principal enjeu commercial de l’accord se trouve à l’aéroport britannique de Heathrow, le plus fréquenté d’Europe et où quatre compagnies aériennes privilégiées : les britanniques British Airways et Virgin Atlantic et les américaines American Airlines et United Airlines, se partagent un trafic lucratif. En Avril 2008, ce sera terminé. Face à cette perspective de croissance accrue, Bristish Airways et Virgin Atlantic ont protesté contre l’accord, le titre British Airways a d’ailleurs perdu 8% à la bourse de Londres en peu de temps…