DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Violents combats à Mogadiscio

Vous lisez:

Violents combats à Mogadiscio

Taille du texte Aa Aa

Mogadiscio théâtre de violents affrontements armés entre soldats somaliens et rebelles. Bilan, au moins seize morts et soixante-cinq blessés. Les corps de cinq soldats ont été traînés dans les rues de la ville par les pieds, lapidés et brûlés. Des scènes qui rappellent les images des soldats américains tués à Mogadiscio en 1993 après l’attaque contre leur hélicoptère.

Les combats d’hier ont éclaté tout près du siège du ministère de la Défense, avant de rapidement se propager dans tout le voisinage.

Les Etats-Unis, qui soutiennent le gouvernement somalien, ont vivement dénoncé cette violence par l’intermédiaire de l’ambassadeur en poste au Kénya voisin : “Nous essayons d’aider le gouvernement intérimaire à imposer la sécurité sur le terrain. Cela concerne aussi bien la sécurité quotidienne que de s’assurer que les terroristes ne puissent pas faire de la Somalie un refuge”.

Les violences sont quotidiennes à Mogadiscio. Le gouvernement intérimaire somalien les attribue aux derniers combattants des tribunaux islamiques, chassés du pouvoir il y a environ trois mois.