DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irlande du Nord : Londres et Dublin se veulent optimistes

Vous lisez:

Irlande du Nord : Londres et Dublin se veulent optimistes

Taille du texte Aa Aa

Londres et Dublin font “comme si” tout allait marcher. L’Irlande du Nord est confrontée à un nouvel obstacle. C’est avant lundi minuit que protestants et catholiques doivent former un gouvernement régional mixte. Londres a décidé d’y croire, même si Ian Paisley, le dirigeant unioniste, a réclamé un nouveau délai de 6 semaines. Londres et Dublin y voient malgré tout un signe de progrès : pour la première fois Ian Paisley dit qu’il partagera le pouvoir avec le Sinn Fein.

Le Premier ministre irlandais a rappelé la règle du jeu. “Si aucun accord n‘était trouvé au 26 mars, l’Assemblée récemment élue serait dissoute et la province restera administrée par Londres avec l’aide de Dublin pour une durée indéterminée”, une situation que Bertie Ahern souhaiterait éviter.
Le DUP de Paisley et le Sinn Fein de Adams ont remporté les élections du 7 mars dernier.
A eux désormais de se partager les dix postes de ministres, pour relancer un gouvernement
suspendu depuis plus de 4 ans.