DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Endesa : E.ON relève son offre d'achat

Vous lisez:

Endesa : E.ON relève son offre d'achat

Taille du texte Aa Aa

La nouvelle offre d’achat de l‘électricien espagnol Endesa faite par l’allemand E.ON, a été acceptée à l’unanimité du conseil d’administration du groupe. E.ON propse désormais 40 euros par action Endesa contre 38,75 auparavant. La réponse de l’italien Enel et de l’espagnol Acciona qui pèsent lourd dans le capital d’Endesa n’a pas tardé : les deux alliés ont affirmé qu’ils allaient proposer 41 euros par action Endesa, mais ils ne pourront le faire que 6 mois après la fin de l’OPA d’E.ON.

“Cette offre de Enel et Acciona serait supérieure de 2,5% à celle de E.ON, affirme Miguel Artola, le chef d’investissement de Bankinter; avec l’incertitude d’un lancement dans six mois. Parce que 2,5% aujourd’hui ça correspond à 5% annuels plus ou moins et donc il ne s’agit pas d’une offre meilleure à celle d’E.ON”.

La tâche de E.ON est quasiment impossible, ses adversaires détenant près de 49% du capital d’Endesa L’inconnu reste Caja Madrid : un actionnaire qui possède 10% du capital et qui doit encore décider si oui ou non il apporte sa participation à l’offre du groupe allemand.

En attendant, avec cette nouvelle déclaration, le tandem Enel/Acciona est bien décidé à faire monter les enchères. Soit E.ON relève une nouvelle fois son offre, soit il jette l‘éponge.
Le patron d’E.ON, Wulf Bernotat a déjà clairement déclaré que le dossier Endesa était vital pour son groupe.
E.ON lance actuellement des recours en justice à tour de bras pour contrer Enel et Acciona : E.ON veut obliger ses adversaires à revendre leurs actions dans Endesa et les empêcher d’en racheter.