DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Enchères de Ioukos : Rosneft remporte la première tranche sans réelle opposition

Vous lisez:

Enchères de Ioukos : Rosneft remporte la première tranche sans réelle opposition

Taille du texte Aa Aa

Le N°2 du pétrole russe, le groupe semi-public Rosneft a racheté 9,5% de ses propres actions que détenait l’ex-géant russe du pétrole Ioukos en faillite, et ce, au cours d’une séance d’enchères à Moscou. Rosneft a acquis ces actions à 5,7 milliards d’euros alors que le prix de départ était de 5,6 milliards d’euros. Les enchères n’ont duré que quelques minutes, le second participant : TNK-BP : la coentreprise russe du britannique BP, ayant rapidement quitté les lieux.

“C’est une faillite, c’est une procédure de faillite, explique le représentant du liquidateur de Ioukos, et la conséquence c’est qu’on a des prix discount; ces prix peuvent arriver, mais dans ce cas nous pensons que c’est un prix normal, c’est un vrai prix”.

D’autres séances d’enchères mettront en vente 20% de Gazprom Neft, ex-Sibneft, mais aussi des installations détenues par Ioukos et qui produisent 600.000 barils de brut par jour. Les enchères des derniers actifs de Ioukos devraient se terminer au mois d’aout prochain.

Ioukos, dont l’ex-propriétaire Mikhaïl Khodorkovski purge une peine de 8ans de prison en Sibérie pour fraude fiscale, doit encore 20 milliards d’euros à ses créanciers. Le géant pétrolier semi-public Rosneft et le groupe pétrolier TNK-BP étaient les seuls candidats de ces premières enchères mardi, et la victoire du premier n’est pas une surprise, TNK-BP devant se contenter du rôle de figurant, sa présence n‘était destinée qu‘à valider la procédure, affirment les analystes, ajoutant que ces enchères doivent permettre à l’Etat russe de mettre la main sur les derniers actifs de l’ex-géant pétrolier.