DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Batasuna veut créer un nouveau parti pour participer aux prochaines élections

Vous lisez:

Batasuna veut créer un nouveau parti pour participer aux prochaines élections

Taille du texte Aa Aa

Le bras politique de l’ETA veut créer un nouveau parti pour se présenter aux élections locales espagnoles. Interdit depuis 2003, en raison de ses liens avec le groupe séparatiste basque, Batasuna a déposé hier un dossier en vue de créer une nouvelle formation dans l’espoir de participer au scrutin du 27 mai. Mais déjà le ministère de l’Intèrieur, qui dispose de 20 jours pour se prononcer, doute que la requête aboutisse.

Le chef du gouvernement espagnol, Jose Luis Zapatero, a rappelé hier qu’aucune “formation ne pourra se présenter aux élections municipales et régionales si elle ne respecte pas à la ligne la législation en vigueur concernant les partis”. Madrid exige que Batasuna condamne explicitement la violence. Le leader du Parti populaire, principal parti de l’opposition conservatrice, Mariano Rajoy, est lui plus catégorique encore : “Batasuna a toujours été le bras politique de l’ETA. Batasuna c’est l’ETA d’après ce qu’en disent certains tribunaux. Il est donc évident que Batasuna ne peut pas se présenter aux élections”.

La loi des partis stipule que toute formation qui enfreint les principes démocratiques est illégale. Or le ministère de l’Intérieur estime que Batasuna pourrait chercher à perpétuer son idéologie notamment à cause du nom du futur parti : “Abertzale Sozialisten Batasuna” qui évoque clairement la branche politique de l’ETA.